Rapport d'activités 2014

29.06.2015

En Amérique centrale et au Mexique, les violations des droits de l’homme restent malheureusement très nombreuses. Les premiers à en souffrir sont les plus vulnérables, parmi eux les enfants. Des milliers d’entre eux vivent dans la rue, souvent livrés à eux-mêmes et exposés à la violence et à la drogue. Ce sont des souffrances que nul enfant ne devrait avoir à subir mais qui constituent malheureusement leur réalité quotidienne.

C’est à ces enfants que Casa Alianza offre un soutien concret, qui vise dans un premier temps à les secourir et les protéger ainsi que, progressivement, à les réintégrer dans la société, par des programmes de formation, de réinsertion professionnelle, ou des activités sportives et culturelles. Cet engagement, qui permet non seulement aux enfants de trouver un refuge, mais de reprendre le chemin d’une vie digne, mérite d’être salué et soutenu.

Une partie du travail de Casa Alianza s’effectue aussi en Suisse. Ses activités de sensibilisation du public et de plaidoyer pour les droits de l’enfant nous encouragent à maintenir notre attention sur cette problématique préoccupante. Les enfants ont des droits, qui doivent impérativement être mieux considérés et appliqués, et Casa Alianza, tout comme la Suisse, travaille à leur réalisation.

La promotion des droits de l’enfant constitue une priorité de la politique extérieure de la Suisse en matière de droits de l’homme et l’engagement de la Suisse dans ce domaine est constant.

La jeunesse est notre avenir. A cet égard, il essentiel de la protéger et de lui donner les moyens de se construire. C’est pourquoi j’encourage Casa Alianza à poursuivre ses activités aussi longtemps que cela sera nécessaire.


Didier Burkhalter
Conseiller fédéral
 

Version imprimable
© 2008 Casa Alianza Suisse