Le Nicaragua

L'histoire du Nicaragua a souvent été marquée par la violence. Les Nicaraguayen·ne·s se sont toujours opposé·e·s en deux camps pour se livrer une lutte féroce à travers de multiples dictatures laissant le pays économiquement et socialement très affaibli ; la plupart des acquis sociaux ont été perdus. Selon la banque mondiale, le Nicaragua est l’un des pays les moins développés d’Amérique Latine et où les services de base sont quasiment inexistants.

On compterait aujourd'hui 60% de chômage et 63% des Nicaraguayens vivent dans des bidonvilles. De plus, 47% des citoyen·ne·s sont réduit·e·s à une pauvreté chronique, et le taux d'analphabétisme est passé de 12% en 1990 à 40% en 2000 (http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/amsudant/nicaragua.htm).

Pour en savoir plus: https://www.unicef.org/french/infobycountry/nicaragua.html

 

Casa Alianza Nicaragua

Depuis son ouverture en 1998, Casa Alianza Nicaragua a apporté son soutien à près de 24’500 enfants et adolescent·e·s victimes de violence, d’exclusion sociale, de traite, d’addiction à la drogue et/ou victimes d’abandons.

Reconnue par le gouvernement nicaraguayen, l’association travaille avec les enfants des rues et les enfants se trouvant dans des situations de risque social grave (violence domestique, addiction à la drogue, prostitution, extrême pauvreté, risque d’emprise par les gangs).

Casa Alianza Nicaragua propose 2 centres de réhabilitation : un centre résidentiel principal qui accueille près de 100 adolescent·e·s, et un foyer pour les mères adolescentes qui accueille jusqu’à 14 jeunes filles avec leurs bébés. Casa Alianza Nicaragua apporte à ces enfants la possibilité d’une vie meilleure. 

Gallerie: Le centre Hilton